AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 [Quête de la Noce] 1 - Les Préparatifs

Aller en bas 
AuteurMessage
Scribe Impérial
Haut-Fonctionnaire
Haut-Fonctionnaire
avatar


MessageSujet: [Quête de la Noce] 1 - Les Préparatifs   Lun 6 Sep - 23:49

Introduction:

Printemps de l'An 79

Depuis plus de quarante ans, l'Empire était déchiré, écartelé dans une guerre ou les frères tuaient les frères, les amis tuaient les amis, les voisins tuaient les voisins...
Puis, les cœurs s'étaient usés, les âmes s'étaient fatiguées. Le fracas des armes s'était tu, une longue trêve avait apaisé les haines et les rancœurs.
Au crépuscule de ses jours, sa Grandeur, notre très saint Empereur Amicar, souhaitait régler la question de sa succession, avec le désir de laisser après lui une terre pacifiée et enfin unie. A force de longues négociations, il avait obtenu de son demi-frère et ennemi l'Archiprince Aribal de célébrer l'union de son héritier avec sa propre fille.



La Cour d'Honneur


Les étendards et les bannières claquaient au vent. Tout un petit peuple s’agitait dans la cour d’honneur : les serviteurs étaient chargés de lourds paniers de fruits et de couronnes de fleurs, les domestiques arpentaient le pavement de marbre armés de balais et chiffons, de seaux d’eau et de serpillières, les palefreniers préparaient le carrosse nuptial, les fonctionnaires, carnets en main, pointaient les défaillances et les manquements, les gardes époussetaient leurs cuirasses luisantes…

Un messager avait annoncé que le Prince Mélien et sa suite n’étaient plus qu’à quelques lieues du Palais. La noce était prévue pour durer quatre jours et dès la première minute, et jusqu’à la fin, tout devrait être réglé dans le moindre détail, tout devrait être parfait.

Ce mariage était l’occasion de sceller enfin une alliance solide et durable, de faire revenir dans le giron impérial les Seigneurs égarés qui ne reconnaissaient plus l’autorité de l’Empereur. Mais il se voulait aussi une démonstration de la puissance du grand Amicar et de sa lignée.

La splendeur et l’opulence devaient transparaître, la richesse et la domination de la Maison Impériale devaient éclater à la face de tous, seigneurs invités, petit peuple de spectateurs et surtout à la délégation qui accompagnait le fils d’Aribal.

Ce mariage était un traité de paix, un manifeste de l’unité de l’Empire. Ce mariage mettrait fin au conflit qui s’étirait depuis tant de décennies, ramènerait la paix et la prospérité, rendrait à la nation d’Ilmengard tout son lustre, tout l’éclat qui faisait rayonner sa civilisation bien au-delà de ses frontières, dans les plus reculés des royaumes barbares
.
Revenir en haut Aller en bas
Ezabel
Princesse Impériale
Princesse Impériale
avatar

Age : 18 ans

Légitimiste Légitimiste

Caractéristiques : Exigeante, autoritaire et têtue, elle a le bouillonnement des jeunes gens. Son éducation privilégiée l'a enfermée dans une solitude dorée et ses dehors durs cachent une réelle timidité et une sincère volonté d'amour.


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 1 - Les Préparatifs   Mar 7 Sep - 23:25

Post N°1



Jardins Privés de la Famille Impériale

La mine renfrognée, Ezabel marchait d’un pas pressé, talonnée par l’oppressante présence de sa mère, l’Impératrice Irina. Elle remontait les allées de buis taillés en topiaires dans le froufroutement léger de sa robe de soie.

Les quatre jours qui s’annonçaient sonnaient pour elle comme une grande souffrance, comme un très long et très pénible moment à vivre qui ne serait que le préambule à une vie désespérante et lourde de sacrifices et de devoirs.

Pour rien au monde, elle ne souhaitait épouser cet inconnu, s’offrir à ses assauts lubriques, porter sa race dans son ventre… Pour rien au monde, elle ne souhaitait quitter l’abri doré, moelleux, que constituait ce palais. L’endroit qui l’avait vu grandir, le lieu de tous ses attachements, l’écrin majestueux de son existence.


Son corps était ici, son âme était ici, son cœur était ici… Et c’est là qu’elle voulait demeurer pour le restant de ses jours, aux côtés de son frère, ce doux frère qu’elle chérissait tant, ce si cher compagnon de jeu, de joie et de chagrin, ce si cher compagnon d’émoi…

La Princesse avait un caractère frondeur qui n’impressionnait plus personne mais depuis ces dernières semaines, elle s’était montré plus virulente, plus rebelle, faisant payer à ses parents le choix funeste qu’ils avaient fait pour elle.


L’Impératrice ne paraissait guère émue par la révolte tonitruante de sa fille. Elle la laissait trottiner devant, maugréant et ressassant son dépit, grognant sa colère, crachant sa bouderie. L’impératrice ne paraissait jamais émue de rien. Elle était une femme de marbre, une figure hiératique et figée, raide comme une statue dans une de ces inévitables robes rouges, couleur symbole de son pouvoir, qu’elle arborait en toutes circonstances.

- Non, ma mère ! s’exclamait Ezabel. Il n’est pas question que j’accueille votre invité… Qu’il apprenne à me désirer, à m’attendre…

Sans prendre la peine de presser le pas, ni de hausser le ton pour compenser la distance qui les séparait, l’Impératrice savait que ses paroles seraient entendues et elle murmura de sa voix glacée :

- Ma fille, vous ferez ce que l’on vous dira ! Comme toujours ! Vous serez là pour recevoir les hommages du Prince Mélien dès son arrivée ! Ce n’est pas mon invité que vous accueillerez, mais votre fiancé !

Ezabel s’engouffra sous un portique et ouvrit une lourde porte. Après un dernier regard noir à sa mère, et avec une force insoupçonnable, elle la claqua derrière elle.

L’impératrice, comme toujours, ne broncha pas. Elle savait que son ordre serait suivi !


Revenir en haut Aller en bas
Amicar
Empereur d'Ilmengard
Empereur d'Ilmengard
avatar

Age : 68 ans

Légitimiste Légitimiste

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Régnant sans partage depuis quarante ans, le vieux monarque est las du pouvoir. Tous le croient devenu sénile, mais le vieillard rusé n'est peut-être pas si fou que ça.


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 1 - Les Préparatifs   Dim 26 Sep - 16:49

Post N°1


La Princesse avait quitté sa mère depuis peu, quand une haute porte s’ouvrit sous l’ombre d’une colonnade. Un groupe serré et fourmillant sortit dans les jardins, entourant comme une nuée bourdonnante une tâche écarlate à la barbe blanche : la silhouette auguste de l’Empereur Amicar.

Autour du vieillard à la démarche élégante et à la prestance éclatante se pressaient sept domestiques. Deux d’entre eux déplièrent chacun une large ombrelle, qu’ils tinrent dressées de chaque côté au-dessus de la tête impériale pour que jamais le soleil ne puisse la frapper, quelque soit le sens dans lequel choisirait de se tourner Sa Grâce. Deux autres soutenaient la traîne de la longue houppelande soyeuse, d’un rouge flamboyant, brodée de fils d’or. Un cinquième suivait le cortège, tenant à la main une lourde amphore pleine d’une eau claire et fraîche, tandis qu’un de ses collègues, coude à coude, portait un plateau où trônait un gobelet d’argent aux décors ciselés. Quel que fût le moment où sa Majesté serait saisie par la soif, elle pourrait être désaltérée dans l’instant. Derrière eux marchaient enfin le secrétaire particulier de l’Empereur qui portait en bandoulière une écritoire posée sur son ventre et sur l’épaule, un petit sac qui contenait tout le nécessaire à écrire : stylets, plumes d’oies et encriers…

La masse se déplaçait en grappe, suivant chacun des déplacements de l’illustre Amicar, sans jamais s’éloigner de la distance idéale à laquelle ils se montraient utiles, sans jamais gêner ses mouvements, dans une chorégraphie protocolaire réglée au pouce près et éprouvée depuis des années.

L’essaim s’approcha de la face sombre et grave, éternellement crispée dans une austérité hautaine, de l’Impératrice Irina. Et le ballet s’immobilisa aussitôt que le Maître absolu fit halte et commença de parler, d’une voix rendue légèrement chevrotante par l’âge mais dans laquelle on décelait les restes d’une profondeur autoritaire et d’une quiétude pleine d’assurance. Une de ses voix habituées à être écoutées et qui n’ont pas besoin de hausser le ton, ni de se briser de colère car chaque son résonne d’une prépondérance souveraine.

- Je vous cherchais, mon amie !

L’impératrice fit une rapide révérence, plus machinale que respectueuse. Elle aussi était tenue à la déférence devant son majestueux époux, et il était du reste le seul devant lequel elle n’avait pas la prééminence dans tout Ilmengard. Et déjà pour elle, c’était presque un de trop !

- Sachez que Mélien et sa suite sont arrivés en nos murs. Je vais au plus vite accorder une Audience Générale pour tous nos invités. Il est bien normal que chacun d’entre eux viennent me rendre hommage…

Si elle en avait été capable, Irina aurait souri. La fatuité de son mari l’empêchait de voir que ce qui importait, en bon politique, n’était pas de recevoir l’hommage de ses vassaux, mais de donner l’illusion à ces fiers Seigneurs de leur accorder de l’importance en les recevant et en ayant pour tous un petit mot particulier.

Amicar tendit sa main, paume ouverte vers le ciel, d’un geste blasé et naturel. Entendant ces propos, le secrétaire comprit la volonté de son maître et s’empressa de déposer dans sa main un parchemin roulé.

- Oh, et puis j’ai reçu une missive d’un barbare du désert, assortie d’une curieuse requête. Quels drôles de gens tout de même… N’ont-ils donc pas d’océan dans leurs contrées sauvages ?

Le parchemin ne fit qu’un bref passage entre les doigts de l’Empereur puisqu’il le tendit aussitôt à son épouse, qui le déroula pour le lire en écoutant d’une oreille distraite les commentaires peu avisés du vieux souverain.

- Il m’offre en cadeau des bouteilles d’eau. Belle culture en vérité qui n’a pas d’autres trésors...

Il eut un petit rire de gorge, empli de mépris et de prétention.

- Que voulez-vous que je fasse d’eau ? J’en ai à profusion grâce aux merveilleux réseaux qu’ont conçu mes ingénieurs pour alimenter les fontaines et les bassins de cette demeure. Je vais renvoyer ces émissaires, avec un petit mot gentil…

A cette dernière phrase, Irina délaissa sa lecture et releva le regard. Elle allait devoir une fois de plus se montrer plus fine diplomate que son vieillissant conjoint. Par le passé, Amicar n’avait pas manqué de subtilité et de clairvoyance mais les affres de l’âge embrumaient désormais son esprit, le rendant incapable de retrouver les réflexes d’un gouvernant averti. A l’inverse, Irina était encore dans la force de l’âge et en pleine possession de ses moyens intellectuels, et cela la ravissait de pouvoir exercer sa tutelle sur la population du palais, à l’insu de son époux.

- Vous faites bien peu de cas de vos voisins, Sire. Vous êtes en train de pacifier votre Empire. Maintenant que sont réglées vos affaires intérieures, vous auriez tout intérêt à vous tourner vers l’étranger. Ne désirez-vous pas offrir à vos successeurs un Empire agrandi et encore plus puissant ? Il est temps de vous trouver des alliés au-delà de vos frontières.

Ses propos n’éveillèrent rien sur le visage ridé de l’Empereur et rien non plus dans son esprit. L’affaire l’indifférait tout simplement et sans doute ses pensées s’étaient-elles déjà posées sur d’autres préoccupations. L’Impératrice en profita pour placer une dernière banderille, destinée à obtenir de lui l’autorisation devant témoins d’agir à sa guise. A cela, elle se montrait toujours très attentive pour assurer une légitimité incontestable à ses actes.

- Si vous le permettez, je recevrai ces émissaires, siffla-t-elle.

- Faites, mon amie, faites ! Si cela peut vous divertir, très chère…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 1 - Les Préparatifs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête de la Noce] 1 - Les Préparatifs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: La Capitale Blanche :: Le Palais Impérial :: Cours et Jardins-
Sauter vers: